L’Institut

L’Institut des successions d’artistes sert de point de référence pour toutes les questions relatives aux successions d’artistes et se consacre plus particulièrement à la recherche, à la mise en réseau, à la gestion et aux services de conseil.

La mise en place et la gestion de la succession d’un artiste engagent une lourde responsabilité. De leur vivant, les artistes ne savent pas toujours comment assurer la conservation de leurs œuvres et il incombe à la société chargée de leur succession de respecter la volonté de l’artiste tout en assurant la continuité de son patrimoine.

De nombreux aspects entrent en ligne de compte quand vient le moment de planifier ou de s’engager dans la succession d’un artiste. Doivent être examinées des questions à la fois stratégiques et juridiques, concernant la conservation et la restauration des œuvres, mais également toutes les questions relatives à leur dépôt (ceci incluant l’archivage et l’authentification) ainsi qu’à la création d’un catalogue raisonné de l’artiste. Un autre aspect important du travail est de mettre en place les conditions nécessaires pour assurer durablement à l’œuvre une place visible sur la scène artistique – cela impliquant la reconnaissance des pairs et des conservateurs, qui est une condition indispensable à la transmission de l’œuvre.

On peut dire qu’une succession d’artiste fonctionne bien lorsqu’elle parvient à garder vivante l’œuvre en question : cela signifie d’une part que l’œuvre continue d’inspirer les générations suivantes et, d’autre part, que les conservateurs et les collectionneurs ne cessent de renouveler leur regard sur l’œuvre posthume.

L’Institut des successions d’artistes travaille avec diligence sur ces questions ; il met son savoir-faire au service des artistes et de toutes les personnes qui s’intéressent à la question des successions d’artistes ou qui exercent directement leurs compétences professionnelles dans ce domaine.

Équipe

La gestion des successions d’artistes nécessite une sensibilité particulière non seulement envers les œuvres elles-mêmes, mais aussi envers les personnes impliquées : artistes, héritiers et administrateurs successoraux.

Issus de familles d’artistes et/ou gérant nous-mêmes des successions, nous sommes particulièrement réceptifs à cette sensibilité particulière. Ce sont nos expériences, variées et souvent complémentaires, avec des musées, des galeries comme avec des successions de petite ou grande taille, mais également une vraie curiosité scientifique, qui nous ont poussés à créer l’Institut des successions d’artistes.

Dr. Loretta Würtenberger

Loretta WürtenbergerAprès des études de Droit, de Philosophie et d’Histoire de l’art, Loretta Würtenberger obtient un doctorat sur les droits d’auteur à l’Institut Max Planck, avant d’exercer au tribunal régional de Berlin, devenant alors la plus jeune juge d’Allemagne. Loretta Würtenberger gère depuis 2009 les successions de Hans Arp et de Sophie Taeuber-Arp. Elle est depuis 2009 partenaire associée de Fine Art Partners et est également cofondatrice de Contemporary Art Alliance, une société d’utilité publique cherchant à promouvoir les arts contemporains à Berlin. Depuis une quinzaine d’années, Loretta Würtenberger donne régulièrement des cours dans différentes universités européennes. Elle est l’auteur du livre « The Artist Estate: A Handbook for Artists, Executors, and Heirs » (La succession d’artiste – un manuel destiné aux artistes, conservateurs et héritiers), à paraître en juin 2016 aux éditions Hatje Cantz.

Daniel Tümpel

Daniel Tümpel

Daniel Tümpel gère depuis 2006 la succession de son grand-père Wolfgang Tümpel. Après des études d’économie d’entreprise et d’Histoire à Amsterdam et à Birmingham, il travaille pour MeesPierson à Amsterdam, puis pour Morgan Stanley à Londres et à Francfort. Daniel Tümpel est issu d’une famille d’artistes et d’historiens de l’art. Professeur d’Histoire de l’art à l’université, son père était un expert mondialement reconnu de l’œuvre de Rembrandt ; sa mère était quant à elle directrice de musée. Son grand-père était étudiant du Bauhaus et enseignait le design industriel à l’École des beaux-arts de Hambourg.

Daniel Tümpel cofonde en 2008 Fine Art Partners et gère depuis 2009 les successions de Hans Arp et de Sophie Täuber-Arp.

Karl von Trott

Karl von TrottAvocat, Karl von Trott s’intéresse depuis plusieurs années aux successions d’artistes, dans une démarche scientifique. Il collabore avec Loretta Würtenberger à la rédaction du livre « The Artist Estate: A Handbook for Artists, Executors, and Heirs » (La succession d’artiste – un manuel destiné aux artistes, conservateurs et héritiers).

Hélène Vandenberghe / Advisor

Hélène Vandenberghe

Historienne de l’art, Hélène Vandenberghe a commencé sa carrière en tant que curatrice du musée du folklore (Huis van Alijn) de Gand. Elle a co-fondé en 2002 le week-end de l’Héritage en Flandre et à Bruxelles et a continué à exercer dans ce domaine durant plusieurs années, en tant que curatrice et responsable de projets. En 2008, elle devient conseillère artistique du Chief Executif Officer du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (BOZAR). L’année suivante, après le décès de son père, l’artiste Philippe Vandenberg (1952-2009), elle décide de se consacrer en outre à la gestion de sa succession. Depuis 2015, elle travaille également comme consultante en successions d’artistes pour le gouvernement et pour diverses successions.

×

Newsletter

Envoyée par courrier électronique, notre newsletter offre un panorama de toutes les avancées significatives en matière de successions d’artistes et propres aux activités de l’Institut. Nous serions très heureux de vous compter parmi ses destinataires. Privacy Policy

Merci!

Merci pour votre inscription à notre newsletter

Fermer